Photo

ISMÈNE TOUSSAINT

« CONFÉRENCE DE M. GIL GIANONE : « PROMENADE À TRAVERS LES RUES DU VIEUX FRÉJUS », PAR ISMÈNE TOUSSAINT (INÉDIT, 1993)

                                      
Quelques aspects du patrimoine fréjussien


CONFÉRENCE DE M. GIL GIANONE : « PROMENADE À TRAVERS LES RUES DU VIEUX FRÉJUS »


PAR ISMÈNE TOUSSAINT (INÉDIT, 1993)

Plus qu'une simple visite guidée de Fréjus (département du Var, Provence), c'est une « manière inédite de réapprendre notre ville » que nous proposait M. Gil Gianone1, Animateur du Patrimoine (Caisse nationale des Monuments historiques et des Sites, CNMHS), à travers une conférence donnée le 7 mai dernier de 20h à 22h au Palais de Justice.

                                              UNE « OPÉRATION À PIERRES OUVERTES »

Devant une salle comble, le jeune historien a commenté avec une érudition passionnée une «fresque» de plus de trois-cent diapositives réalisées entre 1987 et 1993 : vues aériennes du tissu urbain ; plongées depuis «l'œil» du clocher de la cathédrale Saint-Léonce sur de pittoresques toitures ou sur la Méditerranée ; contreplongées du groupe épiscopal ; instantanés des fouilles archéologiques de 1988 Place Formigé (mairie)... Autant de clichés insolites témoignant de l'évolution historique et architecturale de cette cité.

« LE VENTRE DE FRÉJUS »

La seconde partie de la conférence offrait aux spectateurs un parcours intérieur de la ville, « véritable organisme vivant » - selon l'expression de M. Gianone - « dont les rues forment les artères, les veines et les veinules. » Les fenêtres Renaissance surmontées d'arcs en accolade, la façade XVIIème siècle de l'Hôtel de Fleury, ornée d'une niche d'angle en serpentine verte des Maures2, les portes à vantaux cloutés d'un hôtel particulier, rue Grisolle, ou encore, non loin de ce dernier, la fontaine à la naïade du XIXème siècle (maladroitement restaurée) attestent du raffinement esthétique des ancêtres fréjussiens, souvent joint à un solide sens pratique. Ces bâtiments signent pour l'éternité un message de luxe, d'ordre et d'harmonie.

UN FRÉJUS FANTASTIQUE

Enfin, par un jeu de gros plans sur la Ville d'Art et d'Histoire3, le «kaléidoscope patrimonial» de M. Gianone nous a révélé dans ses moindres détails un «Fréjus miniature» des plus inattendus. Peints sur le bois, sculptés à même la pierre ou le bronze, une multitude de personnages (Atlantes, diables grimaçants, mascarons), d'animaux (griffons ailés, dauphins, serpents) et de fleurs (lys, roses, marguerites) déroulent une frise fantastique autour de la ville et même à l'intérieur des monuments, trouvant son expression la plus humoristique sur le plafond à caissons du cloître canonial.

NOTES

1. Originaire de Fréjus (département du Var, France), Gil Gianone se passionne pour l'archéologie depuis sa prime enfance. Titulaire d'une maîtrise en histoire ancienne et en archéologie de l'Université d'Aix-en-Provence, il a couvert de nombreuses missions dans ce domaine et effectué des reportages photographiques en France et à l'étranger : Allemagne, Italie, Grèce, Turquie, Algérie, etc. Lauréat des concours d'Animateur du Patrimoine  et d'Attaché de conservation du Patrimoine (organisés respectivement par  la Caisse nationale des Monuments historiques et des Sites, CNMHS, et par le ministère de la Culture), il a également créé de nombreux circuits culturels en Provence, dans les Alpes, en Rhône-Alpes, et restauré plusieurs musées dans ces régions. Spécialisé dans la gestion du patrimoine ancien, il vit actuellement dans le Périgord (région Aquitaine). Auteur de nombreux articles de presse et spécialisés, co-auteur d'un guide touristique, il a aussi signé la postface du livre-hommage d'Ismène Toussaint, Louis Riel, le Bison de cristal (Éditions Stanké, Montréal, 2000). 

2. On trouve notamment cette pierre en Italie et dans le massif montagneux des Maures (département du Var) : soigneusement polie, elle a le rendu d'un marbre vert.

3. En 1987, Fréjus a obtenu le label « Ville d'Art et d'Histoire », qui est conféré par le ministère de la Culture aux villes françaises possédant un patrimoine historique conséquent. Elles intègrent alors le réseau du même nom.  

 

 

© Ismène Toussaint -
Photos : nd01.com - ouaj.com - provence-mediterranée.com -


Haut de la page

Administration