Photo

ISMÈNE TOUSSAINT

16 NOVEMBRE 2015 : SOIRÉE COMMÉMORATIVE LOUIS-RIEL À LA SOCIÉTÉ SAINT-JEAN-BAPTISTE DE MONTRÉAL- YVES SAINT-DENIS PRONONCERA UNE CONFÉRENCE INTITULÉE « LOUIS RIEL, L'ÉLÉMENT DÉCLENCHEUR DU NATIONALISME QUÉBÉCOIS »

 
Louis Riel, président du gouvernement provisoire en 1870

À l'occasion du 130e anniversaire de l'assassinat politique de Louis Riel (1844-1885) par le gouvernement d'Ottawa, M. Yves Saint-Denis, président de l'Assemblée des Patriotes de l'Amérique française (APAF) et animateur des Lundis de l'Histoire, prononcera une conférence intitulée « Louis Riel, l'élément déclencheur du nationalisme québécois » le 16 novembre 2015, de 19h à 20h30, à la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJBM), 82 rue Sherbrooke Ouest.

Le 22 novembre 1885, soit six jours après la pendaison du jeune chef métis à Régina (Saskatchewan), une manifestation organisée par Adolphe Ouimet, alors président de la l'Association Saint-Jean-Baptiste de Montréal (ASJBM), avait rassemblé une foule de 50 000 personnes Place du Champ-de-Mars, à Montréal, dans un immense élan de protestation. « Louis Riel, notre frère est mort...», y avait déclaré Honoré Mercier (1840-1894), chef du Parti national, dans son discours demeuré célèbre.

Yves Saint-Denis s'attachera à démontrer que c'est à l'occasion de « l'Affaire Riel », telle qu'on l'appelait à l'époque, que le peuple du Bas-Canada prit conscience du caractère profondément distinct de sa nation et de sa culture. Celle-ci provoqua en effet une rupture dans l'histoire politique du Canada en précipitant la chute du premier ministre fédéral John A. Macdonald et des conservateurs, pour porter Honoré Mercier (1840-1894) à la tête du Québec, en 1887 : il est aujourd'hui considéré comme le « père de l'indépendantisme québécois ».

Le conférencier rappellera également en quoi Louis Riel, chef métis, président du gouvernement provisoire de la colonie de la rivière Rouge (1870), père-fondateur du Manitoba (1870), député indépendant sans siège (1873, 1874, 1875), écrivain et instigateur de deux mouvements de résistance métis contre l'impérialisme canadien-anglais (1870 et 1885), a atteint de nos jours une véritable stature d'homme d'État.

La soirée s'achèvera par une période de questions et par la présentation de plusieurs ouvrages, dont ceux d'Ismène Toussaint, Louis Riel, le Bison de cristal (Éditions Stanké, 2000), Louis Riel - Journaux de guerre et de prison, suivis de Chronologie métisse 1604-2006 (Éditions Stanké, 2005), et Gabriel Dumont - Souvenirs de résistance d'un immortel de l'Ouest (en collaboration avec Denis Combet ; Éditions Michel Brûlé/Cornac), qui furent lancés en leur temps à la SSJBM. 

Pour toute demande de renseignement, veuillez communiquer à cette l'adresse courriel suivante : saintdenis@sympatico.ca

Nous vous souhaitons un agréable événement.

Ismène Toussaint

* Un stationnement payant est disponible dans la cour arrière de l'Office québécois de la Langue française, rue Milton, entre les rues Saint-Urbain et Sainte-Famille. Le métro le plus proche est Place-des-Arts.







© Ismène Toussaint - Yves Saint-Denis - 


Haut de la page

Administration