Photo

ISMÈNE TOUSSAINT

26 DÉCEMBRE 2015 : LETTRE DE MONIK LOARER, PROFESSEUR DE LETTRES FRANÇAISES, SUR « LA MAÎTRESSE D'ÉCOLE », ROMAN D'ISMÈNE TOUSSAINT (LES ÉDITEURS RÉUNIS)


© passicomplique.wikispaces.com


LETTRE DE MONIK LOARER1, PROFESSEUR DE LETTRES FRANÇAISES


SUR LA MAÎTRESSE D'ÉCOLE, ROMAN D'ISMÈNE TOUSSAINT (2015)


Saint-Laurent de la Mer, le 26 décembre 2015

Chère Ismène,

(...) Je suis ravie du succès de ton livre et sa lecture - je l'ai dévoré en trois soirées - a été un moment bien agréable. Je t'ai retrouvée dans cette histoire telle que tu étais autrefois. Tu es une conteuse, Ismène, tu as toujours eu ce talent de narrer de belles histoires.

D'abord, ton histoire est bien composée, on suit avec attention les débuts de Gabrielle dans l'enseignement (tu imagines comme cela m'a touchée). Elle était bien jeune pour de tels débuts mais à l'époque, on ne barguignait pas ! Ensuite on est heureux de la voir s'épanouir dans sa profession, nouer des relations... et là, bing ! ça se termine, on est frustré : je suppose que tes lecteurs te l'ont déjà dit mais c'est aussi une très bonne fin puisqu'on n'a qu'une envie : connaître la suite.

Mais une bonne histoire n'est rien sans de bons personnages et je trouve que c'est la grande qualité de ton roman : les personnages sont denses, solides, construits, on adhère totalement à eux et on s'y attache. De la même façon, le cadre spatio-temporel est bien posé, on évolue dans les paysages magnifiques du Canada et on apprend une foule de choses intéressantes comme l'histoire de la langue française au Manitoba.

Tu te défends d'ambition littéraire et tu dis n'être qu'une humble artisane - Louis Guilloux2 disait aussi cela - mais tu es surtout une bonne artisane. Tu fais ton métier avec rigueur et talent et c'est pourquoi tu rencontres le succès : tu écris une belle histoire qui touche les gens parce que non seulement c'est de la belle ouvrage mais en outre, elle ouvre aux lecteurs de beaux horizons (...)

NOTES

1. Originaire de Saint-Brieuc (Côtes d'Armor, Bretagne), Monik Loarer est titulaire d'une maîtrise de lettres classiques de l'Université de Rennes II Haute-Bretagne et d'un Certificat d'aptitude au Professorat de l'enseignement du Second degré (C.A.P.E.S.). Elle a enseigné dans plusieurs collèges en Bretagne et sur l'île de Madagascar, et poursuit actuellement sa carrière au lycée Rabelais de Saint-Brieuc tout en effectuant des interventions en milieu universitaire. Membre de la Société des Amis de Louis Guilloux, écrivain d'origine briochine, elle participe à de nombreuses activités culturelles et fait également partie d'une troupe de théâtre.

2. Louis Guilloux (1899-1980) Écrivain, journaliste et traducteur français. Né à Saint-Brieuc (Côtes d'Armor, Bretagne) dans un milieu modeste, cet auteur engagé, proche des communistes, fut successivement secrétaire du Congrès international pour la défense de la culture (1935), responsable du Secours populaire français et du Secours Rouge international à Saint-Brieuc (1936) pour les réfugiés de la guerre d'Espagne, enfin, après la Seconde guerre mondiale, chargé de mission du Haut Commissariat international auprès des personnes déplacées et parquées dans des camps en Europe. Dans son œuvre marquée au coin de la révolte, d'une lucidité parfois grinçante et ironique, il pose un regard empreint de compassion sur les humbles et les «oubliés de l'Histoire», défendant la liberté individuelle face à la tyrannie d'une société écrasante, hypocrite et cruelle : La Maison du peuple (1927), Le Sang Noir (1935), Le Pain des rêves (1942), Le Jeu de patience (1949, Prix Renaudot), Les Batailles perdues (1960), Salido (1976), O.K. Joe !(1976), Coco perdu (1978), L'Herbe d'oubli (1984), pour ne citer que quelques-uns de ses romans. Il a reçu le Grand Prix national des Lettres et le Grand Prix de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre. 

(Notes d'I. Toussaint)

 

 
© Les Éditeurs Réunis

DANS LE MANITOBA DES ANNÉES 1930, LA JEUNE GABRIELLE ROY CONJUGUE SA CARRIÈRE DE MAÎTRESSE D'ÉCOLE ET SON RÊVE DE DEVENIR UNE GRANDE ÉCRIVAINE

Manitoba, 1928. Gabrielle atteint l’âge où elle doit choisir un métier pour gagner sa vie et satisfaire aux exigences de la modeste famille dont elle est la benjamine. Comme ses sœurs aînées, elle se tourne vers l’enseignement, bien que son talent artistique en voudrait autrement.

Ainsi entame-t-elle sa formation à l’École normale anglaise, un milieu intimidant pour la jeune Canadienne française. Malgré sa bonne maîtrise de la langue de Shakespeare, son acharnement au travail, sa gentillesse contagieuse et son espièglerie, il lui faudra lutter pour s’attirer le respect de ses consœurs.

Son diplôme en main, Gabrielle accepte des contrats dans différentes communautés, faisant la rencontre d’élèves qui occuperont pour toujours une place dans son cœur. Alors qu’elle apprend les rouages de la profession, elle se fait courtiser par des hommes, certains plus séduisants que d’autres, mais en cette époque de conventions strictes, la jeune femme fantasque devra parfois choisir entre l'amour, la raison et son désir d'indépendance.

N’ayant par ailleurs jamais renoncé à son rêve de jeunesse qui ferait d’elle une écrivaine, celle qu’on connaîtra un jour dans divers cercles littéraires francophones se contente pour l’instant de tenir un journal intime. Bien souvent, elle se demandera si l’enseignement est réellement la vocation qui lui sied, à elle, Gabrielle Roy… 

Ismène Toussaint est docteure ès lettres, auteure, chroniqueuse et historienne. Récipiendaire du prix André-Laurendeau, elle est à la source de nombreux ouvrages, articles, conférences et émissions. Comme la maîtresse d'école de son roman, elle a vécu dans les plaines du Manitoba.

La Maîtresse d'école - tome 1 : Les Voix de la plaine - Les Éditeurs Réunis - 360 p. - Prix : 24, 95$ - 

 

LES ÉDITEURS RÉUNIS INC.
688, rue Saint-Joseph
Marieville (Québec)
Canada  J3M 1H1
Tél. : 450.460.4438
info@lesediteursreunis.com
http:www.lesediteursreunis.com 

 


L'ÉDITEUR DES GRANDS BEST-SELLERS QUÉBÉCOIS
© leséditeursreunis.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© Monik Loarer -
Les Éditeurs Réunis - 


Haut de la page

Administration