Photo

ISMÈNE TOUSSAINT

15 JUIN 2015 : « LES PRAIRIES D'ANTAN RAYONNENT SOUS VOTRE PLUME... » UNE CRITIQUE DE LA MAÎTRESSE D'ÉCOLE, ROMAN D'ISMÈNE TOUSSAINT, PAR ROBIN KOWALCZYK, DIRECTEUR D'ÉDITION CHEZ LES ÉDITEURS RÉUNIS


Robin Kowalczyk

« LES PRAIRIES D'ANTAN RAYONNENT SOUS VOTRE PLUME... »

UNE CRITIQUE DE LA MAÎTRESSE D'ÉCOLE, ROMAN D'ISMÈNE TOUSSAINT, 
PAR ROBIN KOWALCZYK, DIRECTEUR D'ÉDITION  (LES ÉDITEURS RÉUNIS)
 

Montréal, le 15 juin 2015

Bonjour Ismène,

Vous remerciant pour votre patience, me voici enfin avec une critique plus substantielle de votre ouvrage.

D'emblée, sachez que non seulement votre roman est parfait pour notre lectorat avide de romans d'époque, mais j'en ai moi-même raffolé !

À la fois grenier du Canada, porteur de rêves et d'espoirs, et théâtre d'une existence difficile, les prairies d'antan rayonnent sous votre plume ; l'atmosphère est bien cernée et on constate que votre séjour là-bas vous anime encore. Je vous le dis en toute franchise : par la force de vos descriptions riches et poétiques, vous m'avez donné le goût d'y voyager (d'ailleurs, il y a longtemps que je souhaite découvrir l'Ouest).

Il faut aussi souligner votre façon de mettre en scène les enfants dans toute leur candeur, en classe comme en dehors. C'est plus que réussi, les moments attendrissants étant fréquents. Leur apogée est sans doute l'expédition en forêt qui tourne à la cueillette de champignons. 

N'oublions évidemment pas Gabrielle, l'essence du roman. Vous dépeignez avec brio son caractère fantasque et avant-gardiste, sa vivacité et son indépendance d'esprit. Vous avez su mettre en valeur ses aspirations d'écrivaine au même titre que ses obligations d'enseignante. 

Quant à la qualité de l'écriture : à peu près rien à redire. Que les inévitables coquilles çà et là. 

En somme, je vous remercie pour cette fascinante lecture et salue votre travail, autant sur le plan de la forme que celui du fond !

Pour la suite des choses, il faut savoir que le processus éditorial doit être accéléré pour que nous respections la date d'office projetée. Cela dit, le roman tel que vous nous l'avez soumis est déjà en excellent état, alors aucun remaniement majeur n'est nécessaire. Nos collaborateurs sont déjà à l'oeuvre pour repérer les coquilles et autres petites failles.

Ainsi, vous me voyez navré d'avoir à vous soumettre cet échéancier serré : il vous faudrait effectuer la relecture finale du manuscrit entre le 6 et le 9 juillet en vue de la mise sous presse. À ce stade, je me ferai un devoir de recueillir vos observations et de les mettre en application si nécessaire (aucun changement en profondeur ne sera toutefois possible). Vous disposerez d'une grille de relecture à remplir pour vous faciliter la tâche.

Dans l'attente de vos nouvelles, je vous souhaite une bien belle journée.

Robin Kowalczyk
Directeur de l'édition
Les Éditeurs réunis

L'ÉDITEUR DES GRANDS BEST-SELLERS QUÉBÉCOIS
© lesediteursreunis.com

 

 
Les Éditeurs Réunis 

Manitoba, 1928. Gabrielle atteint l’âge où elle doit choisir un métier pour gagner sa vie et satisfaire aux exigences de la modeste famille dont elle est la benjamine. Comme ses sœurs aînées, elle se tourne vers l’enseignement, bien que son talent artistique en voudrait autrement.

Ainsi entame-t-elle sa formation à l’École normale anglaise, un milieu intimidant pour la jeune Canadienne française. Malgré sa bonne maîtrise de la langue de Shakespeare, son acharnement au travail, sa gentillesse contagieuse et son espièglerie, il lui faudra lutter pour s’attirer le respect de ses consœurs.

Son diplôme en main, Gabrielle accepte des contrats dans différentes communautés, faisant la rencontre d’élèves qui occuperont pour toujours une place dans son cœur. Alors qu’elle apprend les rouages de la profession, elle se fait courtiser par des hommes, certains plus séduisants que d’autres, mais en cette époque de conventions strictes, la jeune femme fantasque devra parfois choisir entre l'amour, la raison et son désir d'indépendance.

N’ayant par ailleurs jamais renoncé à son rêve de jeunesse qui ferait d’elle une écrivaine, celle qu’on connaîtra un jour dans divers cercles littéraires francophones se contente pour l’instant de tenir un journal intime. Bien souvent, elle se demandera si l’enseignement est réellement la vocation qui lui sied, à elle, Gabrielle Roy… 

Ismène Toussaint est docteure ès lettres, auteure, chroniqueuse et historienne. Récipiendaire du prix André-Laurendeau, elle est à la source de nombreux ouvrages, articles, conférences et émissions. Comme la maîtresse d'école de son roman, elle a vécu dans les plaines du Manitoba.

La Maîtresse d'école - tome 1 : Les Voix de la plaine - Les Éditeurs Réunis - 360 p. - Prix : 24, 95 $ - En vente dans toutes les librairies et les grandes surfaces -

https://www.lesediteursreunis.com/cataloguedetail/238/la-maitresse-d_ecole.html 

LES ÉDITEURS RÉUNIS INC.
688, rue Saint-Joseph
Marieville (Québec)
Canada  J3M 1H1
Tél. : 450.460.4438
info@lesediteursreunis.com
http:www.lesediteursreunis.com 

 


 

 

 

 

 

 

© Robin Kowalczyk, Les Éditeurs Réunis 


Haut de la page

Administration