Photo

ISMÈNE TOUSSAINT

LE 6 MARS 2017, « LES LUNDIS DE L'HISTOIRE » ACCUEILLERONT L'HISTORIENNE ÉVA BOYER À LA SOCIÉTÉ SAINT-JEAN-BAPTISTE DE MONTRÉAL POUR UNE CONFÉRENCE SUR «LES PREMIERS MIGRANTS CONNUS EN AMÉRIQUE»

      
     Migrants douhobors à Halifax, Nouvelle-Écosse
© Emaze

Les Lundis de l'Histoire, animés par M. Yves Saint-Denis, président de l'Assemblée des Patriotes de l'Amérique Francaise (APAF), ont repris dans une formule mensuelle à la Maison Ludger-Duvernay de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJBM), 82 rue Sherbrooke Ouest.

Le 6 mars 2017, à 18h 30, rendez-vous avec l'historienne

ÉVA BOYER1
RÉCIPIENDAIRE DES GRANDES PALMES MONTÉRÉGIENNES 

 qui prononcera une conférence sur les

               PREMIERS MIGRANTS CONNUS EN AMÉRIQUE

Nombreux sont ceux qui doivent se demander ce qu'il en est de ce sujet. Il est de l'heure, bien présent dans l'histoire actuelle. Hier, dans un passé pas trop, mais tout de même assez lointain, il y eut des migrants, saisonniers, par aventure, par nécessité, par goût d'apporter un changement dans une vie sans doute ennuyeuse. Qui sont-ils, ces migrants ? Rouges. Blancs. Noirs. Jaunes. Ils sont venus du Nord, de l'Ouest, de l'Est. Ils ont marché. Ils ont navigué. Ils sont arrivés à bon port. Ils se sont fixés. Qui sont-ils ? Une soirée d'informations sur le sujets, aux Lundis de l'Histoire. Contribution volontaire.

 

NOTE

1. Fille d'agriculteurs de Saint-Rémi-de-Napierville (Montérégie, Québec), Thérèse-Éva Boyer est titulaire d'un diplôme en Sciences de l'éducation et enseigne actuellement auprès de jeunes en difficulté. Ayant également effectué des études en agriculture et dans divers autres domaines, elle a été cultivatrice, avicultrice, et a siégé sur plusieurs conseils d'administration, dont celui de l'hôpital et du Cercle des fermières de Chateauguay (même région). Passionnée d'histoire, elle a signé deux ouvrages en collaboration : Les Gens de chez nous (2003) et Le Livre historique de Saint-Rémi 1835-2005 (2006), et a reçu en 2015 les Grandes Palmes Montérégiennes pour l'ensemble de ses activités militantes et patriotiques, menées tant au sein de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJBM) que de l'Assemblée des Patriotes de l'Amérique Française (APAF). (Note d'I.T.)

 

 

 

 

© Yves Saint-Denis


Haut de la page

Administration