Photo

ISMÈNE TOUSSAINT

22 MARS 2017 : ENTRE ESPIONNAGE ET HISTOIRE, « LE RÉSEAU SHELBURNE » D'ALAIN STANKÉ ET JEAN-LOUIS-MORGAN SE LIT COMME UN ROMAN... (ÉDITIONS L'ARCHIPEL)

 
© Éditions L'Archipel

ENTRE ESPIONNAGE ET HISTOIRE, LE RÉSEAU SHELBURNE D'ALAIN STANKÉ ET JEAN-LOUIS-MORGAN SE LIT COMME UN ROMAN...

(ÉDITIONS L'ARCHIPEL, FRANCE - DISPONIBLE AU CANADA)

Rares sont les témoignages des « étrangers de l'ombre » qui, au prix des mêmes périls que les résistants français, ont aidé ces derniers à s'approvisionner en armes, en argent et en faux papiers, leur ont prêté main forte lors d'actes de sabotage, ont assuré les communications avec les Alliés et exfiltré les aviateurs dont les appareils étaient tombés en territoire occupé.

Ces étrangers dont nombre de Canadiens francophones appartenaient au SOE (Special Operations Executive) et au MI9 (le 9e bureau militaire britannique). L'un de ces réseaux, ayant permis de sauver 307 agents et soldats alliés en frôlant cent fois la mort, était mené par l'officier québécois Lucien Dumais, assisté de son compatriote Raymond Labrosse. Son nom ? Le réseau Shelburne.

Ce livre raconte l'histoire secrète de ce réseau et des héros qui le composaient, sans qui rien n'aurait été possible. Et réhabilite, ainsi, un pan de l'Histoire crucial et injustement méconnu.

D'origine lituanienne, Alain Stanké est journaliste, éditeur et producteur d'émissions télévisuelles au Canada. Auteur de nombreux livres politiques, linguistiques, humoristiques et historiques, il a également relaté son enfance sous l'Occupation nazie et soviétique dans une émouvante autobiographie : Des barbelés dans ma mémoire (L'Archipel, 2004).

D'origine française, Jean-Louis Morgan est  un journaliste, traducteur, biographe, historien et romancier québécois. Il a déjà collaboré à plusieurs ouvrages avec Alain Stanké, dont Histoire vécues du Débarquement (L'Archipel, 2014).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© Éditions L'Archipel


Haut de la page

Administration